Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 14:32


En 1999, paraissait la première édition de Nous les Seznec de Denis, son petit-fils. Parmi les partisans  de base de la révision, la lecture du livre devait enfin avoir l’effet d’un ouragan soulevant les voiles du mystère le plus complexe livré à nos réflexions depuis des générations d’ « aductifs » de la chose mal jugée. Pensez, Zoro allait pourfendre les vilains, le Bossu allait se redresser pour jeter son gant à la figure du méchant magistrat qui refusait revoir sa copie et Rouletabille allait démêler les fils tant embrouillés d’un impossible voyage entre Morlaix et Dourdan, quant à la Vérité, elle allait sortir du puits profond où une horde de pourris l’avait jetée depuis des décennies au seul intérêt de dissimuler les pirouettes qui les avaient hissés aux plus hautes marches du pouvoir.

 

Pourquoi j’ai maintenant la dérision au bord du stylo et pourquoi je commence à égratigner, c’est bien le terme, ce qu’hier j’avais respecté et parfois adulé ?

 

Ce que je sais, c’est que je n’ai pas accepté  les inexactitudes, les silences et les omissions. Ca m’a plus que gêné, ça m’a fait mal,  à la dimension de mes convictions. Ca peut se comprendre, non ? Et puis, ça donnait tellement raison à ceux qui inlassablement, jetaient de leur bouches en cul de poule au dessus de leur robe rouge sang et de leurs peaux d’hermine un  « non ! » sec et méprisant qui renvoyait un Guillaume Seznec pour la xième fois dans son bagne.

 

Ce dossier est maudit. D’une manière ou d’une autre, il entame l’intégrité de l’édifice de nos certitudes.

 

Ouais….faut pas exagérer. C’est juste une petite démangeaison à un confort intellectuel.

 

Ce que je voulais vous dire, c’est que , une fois ce bouquin terminé, il faisait comme pour n’importe volume de la série des Harry Potter. Il ouvrait des fenêtres vers beaucoup d’autres mystères et laissait son lecteur sur sa faim. Et comme on se doutait qu’il n’y aurait pas de second épisode , on se mettait à fouiller la mémoire collective pour essayer de trouver des réponses.

 

La plus importante, c’était de trouver l’homme politique qui,  de sous-secrétaire à la gestion des stocks , était passé à un niveau de pouvoir tel qu’il avait usé de tous moyens pour faire tuer un conseiller général de troisième zone et envoyer au bagne un breton têtu.

 

 

Ce n’était pas une sinécure, il y a quelques années,  de trouver le nom d’un sous secrétaire-d’état de l’entre-deux-guerres. Internet ne servait pas à grand-chose pour ce type de domaine et même quelques historiens interrogés ne savaient  vers où vous diriger pour accéder à l’information. Bon, maintenant, ça va mieux. Bien sûr, on se retrouve plus facilement sur un site américain mais on obtient ce que l’on cherche .

Partager cet article

Repost 0
Published by skeptikos
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Affaire de cadillac
  • : Histoire d'y voire un peu plus claire dans la disparition de Pierre Quemeneur et dans la condamnation de Guillaume Seznec
  • Contact

Recherche

Liens